informatique

 

informatique

Passionné par les langages informatiques, suite à une formation de créateur web, webmaster, la voie de développeur web s’est naturellement imposée.

Issu d’une filière électronique, après des années de dépannage et de maintenance, plus tard de créateur web, le désir d’aider et de transmettre mes connaissances de « geek » m’ont amené à exercer du soutien informatique bénévolement à la médiathèque de Saint Michel Chef Chef.

C’est donc régulièrement, que j’accompagne des personnes, souvent âgées, qui doivent parfois malgré elles se mettre aux nouvelles technologies qu’elles n’affectionnent pas toujours pour gérer les documents administratifs, tels les impôts, la santé…, cours informatiquescommuniquer avec leur famille distante par e-mails et aussi créer des faire-parts, partager des photos. Ce sont aussi des demandeurs d’emploi qui souhaitent se mettre à niveau pour leur futur poste nécessitant un minimum de connaissance informatique.

Le matériel comprend les ordinateurs de la médiathèque mais aussi celui de chacun, à savoir des noteBooks sous Windows, MacOs, Linux, les tablettes et téléphones fonctionnant sous IOS ou Android, des appareils photos, caméscopes d’ancienne génération comme le DV ou Hi8.

Cela requiert un panel de connaissances assez varié, des qualités pédagogiques et d’adaptabilité, de la patience, de l’écoute, savoir interpréter les besoins et un bon contact avec les demandeurs.
Le retour est tout simplement le plaisir d’avoir rendu service, un sourire de soulagement ou de contentement d’avoir appris, de la gratitude et surtout les avoir aidé dans leurs projets, avoir marginalisé l’utilisation de ces outils qu’ils diabolisent souvent.

 

Parfois les défis sont plus d’ordre matériel et selon les possibilités technologiques offertes, je peux être amené à réparer un écran d’ordinateur ou d’iPhone, changer une batterie, un écouteur, le bouton « Home » de ce dernier, récupérer les données et changer un disque dur, une alimentation électrique…
La miniaturisation des composants et la course à la compacité rend cela de plus en plus difficile et à défaut de pouvoir changer un composant, il est souvent plus rentable de changer l’appareil en lui même comme c’est le cas des imprimantes.

Je mets également, bénévolement, mes capacités au service du cinéma associatif de Saint Michel Chef Chef, où je suis projectionniste et caissier. En plus d’aider au fonctionnement du cinéma, je peux mettre en place du nouveau matériel de projection, aider à l’installation d’un TPE à la caisse, dépanner dans l’urgence si une projection en 3D ne fonctionne pas bien.
Les machines mécaniques à bobines de films ayant cédées la place au tout électronique géré en réseau, beaucoup d’habitués des premières heures se sentent dépassés. La complexité de l’installation cinématographique actuelle mise en place par plusieurs fournisseurs différents rend la tâche d’autant plus ardue mais pas moins passionnante. On touche aux dernières technologies professionnelles en matière d’image, de son et de réseau.